Depuis le true wireless, les écouteurs sans fil classiques ont-ils encore un intérêt ?

Par certains côtés, les écouteurs sans fil classiques restent intéressants… pour le moment !

Depuis la sortie par Apple des premiers AirPods en 2016, les écouteurs true wireless ont le vent en poupe. Aujourd’hui, toutes les grandes marques de l’audio comme JBL, Sony, Sennheiser, Jabra ou encore Samsung disposent d’une gamme d’écouteurs véritablement sans fil. Mais avant ça, les écouteurs sans fil existaient déjà. Sont-ils devenus obsolètes ?

La technologie Bluetooth date de 1999, et avec elle sont apparus les premiers écouteurs sans fil. Bien avant les AirPods, donc. Cependant, si les écouteurs sans fil traditionnels arrivaient effectivement à se passer d’un câble pour être connectés à un appareil de lecture (lecteur mp3, téléphone, etc.), il était quand même nécessaire que chaque écouteur soit relié à l’autre par un fil.

A l’inverse, les écouteurs dit “true wireless” (ou TWS) sont véritablement sans le moindre fil. Vu comme ça, on imagine facilement que ces derniers ne peuvent que supplanter leurs prédécesseurs… mais nous allons voir que ce n’est pas forcément le cas !

écouteurs sans fil true wireless

Le True wireless, une technologie perfectible

Depuis que le true wireless a fait son apparition sur le devant de la scène mondiale, on pourrait penser que les écouteurs sans fil classiques soient devenus complètement obsolètes. En effet, à quoi bon passer au sans fil si c’est pour garder un cordon autour du cou ?

Latence excessive, problèmes de connexion et faible autonomie sont les défauts les plus fréquents des écouteurs true wireless

Eh bien, le true wireless est une technologie assez jeune qui souffre encore de quelques défauts. Comme les écouteurs true wireless ne sont pas reliés entre eux, leur synchronisation se fait donc sans fil. Cela induit une latence supplémentaire, ce qui signifie qu’il y a un décalage plus ou moins important entre le moment où le son est émis et le moment où vous l’entendez dans vos oreilles. Si cela ne pose pas de problème lorsque l’on se contente d’écouter de la musique, ce décalage peut vite devenir problématique dès que l’on souhaite regarder une vidéo ou jouer à un jeu.

Par ailleurs, la stabilité de connexion et l’autonomie ne sont pas toujours au rendez-vous. Ceci-dit, la situation évolue rapidement. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder les Samsung Galaxy Buds Plus qui permettent plus de 11 heures d’écoute avec une seule charge. Et c’est sans compter les boîtiers de transports, eux aussi sans fil, qui disposent généralement d’une batterie pouvant recharger plusieurs fois les écouteurs. En outre, certains écouteurs true wireless haut de gamme comme le 1More True Wireless ANC prennent en charge le Bluetooth 5.0 de façon native, ce qui permet d’améliorer sensiblement la qualité de la connexion et de réduire la consommation énergétique.

Les écouteurs tour de cou gardent de l’attrait… pour l’instant

De manière générale, les écouteurs sans fil de type tour de cou bénéficient d’une meilleure autonomie et d’une stabilité de connexion supérieure aux écouteurs true wireless. Et comme il y a moins de contrainte de place, il y a aussi des commandes facilement accessibles pour contrôler le volume ou la lecture. Avec les écouteurs true wireless, il faut se contenter de boutons tactiles (et alterner entre appuis courts et longs sur les écouteurs gauches et droites), ce qui peut s’avérer déroutant.

Enfin, à prix égal, les écouteurs tour de cou proposent généralement de meilleures performances que leurs homologues true wireless. Ainsi, aujourd’hui le Jabra Elite Active 65t totalement sans fil reste nettement plus cher que son équivalent en tour de cou, le Jabra Elite Active 45e.

Alors que choisir pour ses écouteurs sans fil : true wireless ou tour de cou ?

Ceux qui privilégient avant tout la liberté de mouvement devraient investir dans des écouteurs true wireless. En tant que sportif, il est souvent difficile de repasser à des système de type tour de cou lorsqu’on a pu goûter aux jouer du véritable sans fil. Et ne parlons même pas des écouteurs filaires, qui sont tout bonnement un sacrilège pour la pratique d’une activité physique !

Néanmoins, il faudra souvent payer le prix fort pour disposer d’un modèle de qualité bénéficiant d’une autonomie confortable et d’une connexion stable. Reste le problème de la latence, mais il est important de préciser que cet aspect là est souvent pris en compte et corrigé par les applications de nos smartphones. C’est le cas par exemple de tous les grands services de streaming vidéo, comme Netflix, Disney+ ou le Prime Video.

Mais pour ceux qui ne sont pas dérangés par la présence d’un tour de cou, voire qui voient là un moyen de mieux faire tenir les écouteurs en place, alors les écouteurs sans fil classiques restent une excellente alternative, qui permet de profiter d’un rapport qualité-prix imbattable.